Comment protéger un site web ? by

La création d’un site web est une étape importante pour tout professionnel. Cependant, le tout ne suffit pas de le mettre en place pour espérer atteindre votre objectif. Vous devez aussi assurer sa protection pour vous prémunir contre les différentes fraudes. Que faire alors pour protéger un site web ? Éléments de réponse !

Utiliser un certificat SSL

Pour protéger votre site web, vous pouvez profitez d’un certificat SSL gratuit en vous adressant à votre administrateur de site. En réalité, SSL représente un protocole qui signifie Couche de sockets sécurisée (en anglais : Secure Sockets Layer). Son utilisation vous permet donc de sécuriser la navigation entre le site internet et les visiteurs. Autrement dit, il s’agit d’une certification qui lie l’identité d’une organisation à un nom de domaine et un nom d’hôte.

Par ailleurs, l’utilisation de ce certificat SSL permet de passer son site en HTTPS et non en HTTP. Concrètement, le protocole HTTPS signifie que la plateforme est dotée d’une protection optimale, contrairement aux plateformes avec un protocole HTTP. En dehors de votre administrateur de site, vous pouvez aussi obtenir la version gratuite auprès d’un partenaire TI.

Sauvegarder son site web à un intervalle régulier

Pour assurer la protection de votre site internet, vous devez aussi le sauvegarder à intervalle régulier. Cependant, le problème qui se pose le plus est de savoir à quelle fréquence procéder à cette opération. Il n’existe pas une réponse fixe à cette question, car cela dépend de vous et de la complexité de votre plateforme. Toutefois, si vous décidez de suivre ce processus tous les jours, vous devez alors effectuer une sauvegarde quotidienne et garder une copie des 30 derniers jours. Pour plus de sécurité, il est possible de faire appel à un professionnel TI pour qu’il se charge des sauvegardes.

Quoi qu’il en soit, vous devez établir un calendrier de sauvegarde à suivre à la lettre. À défaut, vous risquez de connaître des interruptions, surtout si vous utilisez un hôte de site web partagé. En réalité, une sauvegarde régulière vous permet de connaître à l’avance les problèmes pouvant survenir. De ce fait, vous pouvez rapidement trouver une solution avant qu’il ne soit trop tard.

Utiliser des noms d’utilisateur et des mots de passe forts

Si vous voulez sécuriser votre site web, vous devez utiliser des noms d’utilisateur et des mots de passe forts. En réalité, lors de la création de votre site internet, vous devez former un nom d’utilisateur et un mot de passe. Ils représentent vos coordonnées pendant le processus de la mise en place de la plateforme. Cependant, si vous utilisez en ce moment des noms d’utilisateurs et des mots de passe faibles, les pirates peuvent rapidement vous détecter. En réalité, ces derniers se servent de scanneurs qui leur permettent d’identifier les sites qui présentent ce type de vulnérabilité.

Pour cela, utilisez des noms d’utilisateurs qui ne sont pas du tout évidents. En ce qui concerne les mots de passe, privilégiez les combinaisons qui contiennent au moins 8 caractères. Dans cet ensemble, vous devez utiliser :

  • des lettres en majuscules et en minuscule
  • des chiffres
  • et des caractères spéciaux.

Évitez aussi d’utiliser des mots de passe évidents comme votre date de naissance ou celle de votre conjoint par exemple. Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez utiliser les outils comme KeePass ou LastPss pour vous faire aider.