Industrie : l’importance des capteurs d’humidité by

La gestion de la température intérieure ou de l’humidité est une chose très complexe, notamment au niveau des industries. Elle est assurée par des entreprises spécialisées dans le contrôle de l’hygrométrie et la gestion de l’air. Cependant, il existe également des dispositifs spécialement conçus à cet effet et qui facilitent amplement la tâche aux industriels. Dans tous les cas, il est nécessaire de comprendre l’importance d’une bonne gestion des températures et de l’humidité en milieu industriel.

Les effets de l’humidité sur différents secteurs industriels

L’humidité présente de nombreux effets au niveau des différents secteurs industriels, d’où l’importance de la contrôler et de la maîtriser. Dans le secteur agroalimentaire, l’humidité de l’air peut entraîner une agglutination des matières hygrophiles à l’image des semences, des levures, des épices, du sucre… Elle peut aussi provoquer un grand risque de condensation susceptible de détériorer les cartons et de décoller les étiquettes au niveau des emballages. Le secteur agroalimentaire est aussi sujet à la formation de bactéries et de moisissures souvent encouragée par l’humidité.

Dans les domaines cosmétiques et pharmaceutiques, l’humidité peut entraîner la détérioration ou la modification de la structure des produits. En effet, la résistance des produits peut être altérée au point que ceux-ci perdent leur qualité.

Enfin, dans les domaines de l’automobile et de l’aéronautique, une humidité non contrôlée empêche aux acteurs d’obtenir les conditions climatiques nécessaires pour tester la résistance des pièces mécaniques et électroniques dans des conditions extrêmes. De même, l’humidité peut entraîner des décharges électrostatiques ainsi qu’une altération des résultats. Pour éviter ces désagréments, des spécialistes d’instruments de mesure proposent une large variété de dispositifs de contrôle de l’humidité pour les industries.

capteur d'humidité utilisation

Pourquoi les capteurs d’humidité sont-ils importants dans les milieux industriels ?

L’usage des capteurs d’humidité en milieu industriel est une excellente solution pour éviter les différents risques de contamination relatifs aux environnements. Comme nous l’avons expliqué précédemment, la surveillance de la température est primordiale pour garantir la qualité des produits et éviter l’apparition de moisissures ainsi que la formation de bactéries.

Il est donc utile de posséder des équipements adaptés afin de détecter les fluctuations trop importantes de température pouvant impacter la structure des produits. Selon le spécialiste Instrumentys, la mise en place de capteurs d’humidité et température permet d’ailleurs d’éviter les problèmes relatifs aux variations climatiques.

Dans la plupart des activités industrielles, le taux d’humidité dans l’air est un paramètre qui mérite une grande surveillance. Dans les entreprises qui utilisent des tunnels de surgélation par exemple, il faut savoir trouver le juste milieu de la température pour empêcher la condensation ou la formation de givre.

Lorsque l’humidité est trop forte dans l’air, certaines machines industrielles finissent par se détériorer. En effet, elles sont exposées à des problèmes de corrosion causés par la présence d’oxygène et d’eau.

De manière résumée, les capteurs d’humidité permettent de contrôler efficacement le taux d’humidité et d’éviter toute perturbation au niveau du processus de production : condensation, givre, corrosion, moisissures, contamination microbienne…

Comment fonctionnent les capteurs d’humidité ?

Le capteur d’humidité a pour objectif de mesurer et de rapporter régulièrement l’humidité relative de l’air. Également appelé hygromètre, il se charge donc de la détection de l’humidité relative. Cela veut dire qu’il mesure à la fois l’humidité ainsi que la température de l’air.

Pour précision, l’humidité relative désigne le rapport entre l’humidité réelle de l’air et le volume le plus élevé d’humidité pouvant être contenu par l’air à cette température. Ainsi, plus l’air est chaud et plus il aura la capacité de contenir de l’humidité. Par conséquent, l’humidité relative varie en fonction des fluctuations de température. Les types de capteurs d’humidité les plus utilisés sont :

  • le capteur capacitif : il est composé d’une couche d’un matériau diélectrique sensible à l’humidité et située entre deux électrodes de sorte à former un condensateur. La capacité de celui-ci varie selon l’humidité relative. Ce type de capteur est linéaire et permet d’estimer l’humidité relative, de nulle (0 %) jusqu’à maximale (100 %). Très plébiscité dans le domaine industriel, le capteur capacitif fournit des données atmosphériques très précises,
  • le capteur résistif : il se charge de la mesure de la variation de l’impédance électrique d’un milieu hygroscopique grâce à des ions et son niveau de résistance varie selon l’humidité. Toutefois, il n’est pas très précis lorsqu’il s’agit de mesurer des valeurs inférieures à 5 % d’humidité relative,
  • le psychromètre : ici, les points sensibles sont deux thermomètres ou deux sondes de température. Le premier évalue la température sèche tandis que le second mesure la température humide. Le delta entre ces deux températures est proportionnel à l’humidité relative.

Pour choisir vos capteurs d’humidité, nous vous conseillons de prendre en compte les critères suivants : destination d’usage, plage de mesure d’humidité, niveau de précision souhaité, température d’utilisation… En ce qui concerne la transmission de données, vous avez le choix entre les signaux numériques, analogiques ou sans fil.

capteur d'humidité pour professionnel

Avantages de l’utilisation des capteurs d’humidité dans vos entrepôts

L’utilisation des capteurs d’humidité dans vos entrepôts vous permet d’éviter différents types de dommages. Tout d’abord, on peut parler des dommages biologiques, notamment la formation de moisissures qui provoque des dommages catastrophiques et irréversibles. Les capteurs d’humidité permettent ainsi d’empêcher la croissance des spores de moisissure qui sont naturellement présentes dans l’air.

Il y a aussi les dommages chimiques. Les réactions en cause sont le plus souvent l’hydrolyse et l’oxydation qui sont responsables de la majorité des processus de vieillissement naturel. La chaleur accélère les réactions chimiques tandis que l’humidité relative entraîne l’apparition de certaines réactions. L’usage de capteurs d’humidité est la meilleure solution pour prévenir et protéger vos entrepôts de tous dommages d’ordre chimique.

Enfin, un capteur peut éviter les dommages mécaniques. Ils sont souvent provoqués par les variations de température ou d’humidité relative. Grâce à l’utilisation de capteurs d’humidité, il ne risque pas d’y avoir de dommages mécaniques au sein de vos entrepôts. Par conséquent, vos produits ainsi que vos machines resteront intacts, quel que soit votre secteur d’activité.

L’humidité relative est un paramètre qui évolue selon la zone géographique, le rythme nycthéméral et d’autres facteurs. Son niveau peut ainsi avoir des impacts sur le confort selon le métabolisme de chacun. C’est la raison pour laquelle les industries se tournent vers des systèmes de régulation artificiels à l’image des capteurs d’humidité pour la contrôler. De même, cette humidité impacte les produits finis en fonction des conditions de stockage et de production. Heureusement que de nombreuses technologies ont vu le jour pour faciliter sa mesure et sa maîtrise.