Comment devenir animateur événementiel ? by

Également appelé speaker ou maître de cérémonie, l’animateur événementiel joue un rôle important dans la tenue effective de tout évènement. Le métier est de plus en plus prisé en raison des nombreux avantages qu’il présente. Vous souhaitez exercer en tant qu’animateur événementiel, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici les qualités et compétences requises pour mieux évoluer dans ce domaine.

Développer des compétences personnelles particulières

Le métier d’animateur evenement requiert des compétences particulières qu’il vous faut forcément développer. De facto, un animateur événementiel doit impérativement cultiver un certain nombre de qualités personnelles, mais aussi professionnelles. Il doit être dynamique et avoir un bon niveau de langue.

Cette dernière qualité lui permettra notamment de susciter l’engouement autour de lui quand il s’exprime et d’insuffler une bonne dose de motivation à ses auditeurs. Toutefois, ces qualités ne seront pas vraiment exploitées sans un bon degré de sociabilité ainsi qu’un enthousiasme à toute épreuve.

Ce sont là des qualités primordiales de l’animateur événementiel qui est en tout point au contact de tous pour la bonne marche de l’évènement qu’il conduit. Par ailleurs, l’animateur événementiel doit également faire preuve d’endurance et une éloquence indéfectible. Outre cela, il est attendu que les animateurs d’évènements soient ouverts d’esprit et surtout polyvalents.

Acquérir des aptitudes spécifiques

Bien entendu, ne devient pas animateur événementiel qui veut. C’est un réel parcours qui se révélera à la fin gratifiant en expérience. Il faut préciser qu’il n’existe pas une formation spécifique qui débouche sur le métier d’animateur événementiel.

Les aptitudes nécessaires, vous devriez les acquérir vous-mêmes par diverses voies. Vous pouvez par exemple débuter avec les petites animations dans les centres commerciaux, les cafés, les hôtels pour les petits évènements, des complexes touristiques et autres.

Cependant, il est tout à fait possible d’obtenir déjà le BAFA, le BAPAAT, ou le BP JEPS en choisissant l’option loisirs tout public. Vous pouvez également envisager passer un DUT en carrières sociales option animation sociale et socioculturelle. De même, une petite culture dans le domaine touristique peut s’avérer utile tout comme une formation dans l’évènementiel. Après cette dernière, vous pourriez associer une autre fonction au sein d’une agence événementielle à votre métier d’animateur.

FAQ

Voici une sélection des questions les plus posées au sujet de la profession et des réponses à ces interrogations.

Comment exercer le métier d’animateur événementiel ?

L’animateur événementiel est un point pivot de tout évènement réussi. La plupart des travailleurs de l’évènementiel exercent en freelance ou en tant qu’agent intermittent. Une chose est sûre, il est rare de trouver un animateur événementiel qui travaille à plein temps. Le plus profitable pour vous serait de vous trouver des collaborateurs (du networking) afin d’être sollicité le plus possible.

Combien gagne un animateur événementiel ?

Le revenu d’un animateur événementiel varie selon la mission qui lui est confiée. De manière générale, il peut gagner au moins 400 euros pour quelques heures d’animation d’un salon. Si vous pensez en vivre, il vous sera un peu mal aisé de jouir d’un salaire fixe. Quand bien même cela, vous pourriez avoir le peu pour vivre normalement sans frôler l’opulence.

Toutefois, si vous êtes employés par une agence, il est bien possible de gagner un peu plus de 1900 euros pour le niveau BAC, le BEP ou le CAP. Par contre, vous avez la possibilité de gagner banalement 3 300 euros nets si vous êtes un professionnel nanti d’un Bac +2 ou équivalent.