Comment ouvrir un compte bancaire professionnel ? by

En France, comme partout ailleurs, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est l’une des démarches jalonnant tout projet entrepreneurial. Si ce compte est obligatoire pour créer une société à capital social (SARL, EURL, SA, SAS…), il ne l’est pas pour les entreprises individuelles. Et bien que l’on ne soit pas soumis à l’obligation d’en créer un, il est tout de même recommandé de le faire. Loin d’être anodin, un compte bancaire professionnel permet à son titulaire de dissocier opérations commerciales et celles réalisées en qualité de particulier.

Le compte bancaire professionnel : quelles modalités ?

Tout entrepreneur qui désire savoir comment ouvrir un compte professionnel doit en tout premier lieu comprendre en quoi consiste ce type de compte. Comme l’indique son nom, il s’agit d’un support servant exclusivement à l’enregistrement de l’ensemble des transactions réalisées dans le cadre de l’activité d’une entreprise, notamment les :

  • factures fournisseurs réglées,
  • factures clients encaissées,
  • charges sociales et impôts payés,
  • rémunérations versées aux dirigeants, etc.

Comme déjà évoqué, l’ouverture d’un compte professionnel n’est obligatoire que pour les sociétés à capital social. Et pour cause, sans compte professionnel, il ne peut y avoir de certificat de dépôts. Pourtant, ce dernier est l’un des justificatifs qui doivent être constitutifs du dossier d’immatriculation à transmettre au Greffe du tribunal de commerce compétent.

Que l’on soit soumis ou non à l’obligation de créer ce genre de compte bancaire, pour que la constitution de son entreprise puisse s’opérer dans les meilleures conditions, on peut s’orienter vers des plateformes spécialisées en ligne. Ces dernières ont pour objectif d’accompagner les entrepreneurs dans la concrétisation de leur projet et peuvent prendre en charge toute la partie administrative. Les plateformes spécialisées pour l’accompagnement des porteurs de projets peuvent même orienter ces entrepreneurs vers les banques.

compte bancaire professionnel

Création d’entreprise : pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Un compte bancaire professionnel permet de distinguer le patrimoine de la société du patrimoine personnel de l’entrepreneur. Voilà pourquoi, même si le fait de mélanger compte pro et compte personnel n’est pas toujours répréhensible, il est vivement recommandé d’en ouvrir un pour éviter toute confusion comptable et fiscale.

Bien qu’une fois immatriculée, toute société à capital social (concernée par l’obligation) ne soit pas contrainte de conserver son compte bancaire professionnel, le clôturer est indubitablement une mauvaise idée. Le fait de pouvoir différencier clairement les transactions professionnelles des opérations bancaires personnelles s’avère indispensable, autant pour l’administration fiscale que pour l’entrepreneur lui-même.

On peut ajouter à cela le fait que grâce à un compte bancaire professionnel :

  • la justification des transactions s’opérant dans le cadre de l’exercice de l’activité peut se faire en toute simplicité,
  • la gestion et le pilotage de l’entreprise peuvent s’opérer dans les meilleures conditions,
  • l’entrepreneur peut souscrire des offres réservées aux professionnels,
  • la désignation éventuelle de co-titulaires et mandataires est possible.

Les étapes jalonnant la création d’un compte bancaire professionnel

Les entrepreneurs sont libres de choisir l’établissement bancaire qui leur convient. Ainsi, ils peuvent créer leur compte professionnel auprès d’une banque en ligne ou s’orienter vers une banque classique. La première option est de plus en plus plébiscitée pour ses avantages majeurs : démarches d’ouverture dématérialisée, tarifs concurrentiels, souplesse, possibilité de bénéficier de services additionnels.

Dans tous les cas, pour créer un compte pro, l’entrepreneur doit trouver la banque qui propose les services qui s’accordent parfaitement aux besoins de son entreprise. Si celui-ci est déjà client d’un établissement en particulier, il peut faire le choix de créer son compte pro auprès de celui-ci. Après avoir sélectionné sa banque, il est dans l’intérêt du professionnel de demander des conseils à un gestionnaire pour choisir les services indispensables pour le bon fonctionnement de la société.

L’étape suivante consiste à envoyer les pièces nécessaires :

  • justificatif d’identité du dirigeant et, éventuellement des autres personnes autorisées à effectuées des transactions sur le compte : carte nationale d’identité ou passeport,
  • exemplaire des statuts (pour les sociétés, quelle qu’en soit la forme juridique),
  • justificatif de siège social : contrat de bail, contrat de domiciliation, attestation d’hébergement, justificatif de domicile du dirigeant.

Dans le cas d’une constitution de société, le compte professionnel ainsi créé demeure provisoire jusqu’à ce que la banque réceptionne le justificatif d’immatriculation (extrait Kbis ou K pour auto-entrepreneur).